gestion


gestion

gestion [ ʒɛstjɔ̃ ] n. f.
• 1481; lat. gestio, de gerere gérer
1Action de gérer (les affaires d'un autre, et par ext. ses propres affaires). La gestion d'un patrimoine, d'une fortune. Gérant responsable de sa gestion. gérance. Avoir la gestion des fonds. maniement. Une bonne, sage, saine gestion.
Science de l'administration, de la direction d'une organisation et de ses différentes fonctions; économie d'entreprise. Gestion d'entreprise (aussi autogestion) . Gestion financière. Gestion du personnel. École de gestion. Société de gestion, conseillant les entreprises en matière de gestion. ⇒ administration, direction, management, organisation.
Dr. civ. Administration des biens d'une personne physique ou morale par son représentant. Gestion des biens de la communauté par le mari.
Fin. publ. Compte de gestion, établi pour l'ensemble des opérations effectuées pendant l'année budgétaire. ⇒ exercice.
Dr. civ. Gestion d'affaires : acte d'une personne ( gérant) qui a voulu agir pour le compte d'un tiers, dans son intérêt, sans avoir reçu mandat de celui-ci. Gestion publique, privée. mandat.
2Fig. Action de gérer (3o).
Inform. Langage de gestion ( cobol) . Gestion de bases de données. Techn. Contrôle du fonctionnement. Programme d'ordinateur effectuant la gestion d'un périphérique.
Gestion automatisée de l'habitat. domotique. Gestion de production assistée par ordinateur (GPAO).

gestion nom féminin (latin gestio, -onis) Action ou manière de gérer, d'administrer, de diriger, d'organiser quelque chose ; période pendant laquelle quelqu'un gère une affaire : La gestion d'un stock. Administration d'une entreprise soit dans sa globalité, soit dans une de ses fonctions. Ensemble des opérations d'un comptable public soit pendant une année financière, soit pendant la durée de ses fonctions. Règle de la comptabilité publique impliquant qu'on rattache une recette ou une dépense publique à l'année de son exécution et non forcément à celle où elle a pris naissance. ● gestion (difficultés) nom féminin (latin gestio, -onis) Prononciation [ʒɛ&ph103;&ph104;&ph94;̃], en faisant entendre le t, comme dans congestion, digestion. Remarque La prononciation [ʒɛ&ph103;&ph94;̃], avec le seul son s, comme dans progression, est de plus en plus courante. Il est préférable de l'éviter dans l'expression soignée. ● gestion (expressions) nom féminin (latin gestio, -onis) Centre de gestion agréé, association qui, bénéficiant du concours des agents du fisc, est chargée d'apporter aux petites et moyennes entreprises une assistance technique dans la tenue de leur comptabilité. Compte de gestion, synonyme de compte de flux. Gestion d'affaires, quasi-contrat qui consiste dans le fait que le gérant d'affaires, sans en avoir reçu mandat, agit pour le compte du géré. (Le gérant d'affaires ne peut accomplir que des actes conservatoires et d'administration et il est tenu aux mêmes obligations que le mandataire. Le géré est obligé à l'égard des tiers par les actes du gérant d'affaires, si l'affaire a été bien administrée.) Gestion budgétaire, ensemble des procédures qui, dans une entreprise, ont pour but de définir, en volume et en valeur, les prévisions d'activité, d'en suivre la réalisation, et de mesurer les écarts entre les résultats obtenus et les objectifs définis. ● gestion (synonymes) nom féminin (latin gestio, -onis) Action ou manière de gérer, d'administrer, de diriger, d'organiser quelque chose ;...
Synonymes :
- gérance
Administration d'une entreprise soit dans sa globalité, soit dans une...
Synonymes :
Compte de gestion
Synonymes :

gestion
n. f.
d1./d Action d'administrer, d'assurer la rentabilité (d'une entreprise). Cette société a une bonne gestion financière.
|| Discipline qui étudie l'organisation et le fonctionnement des unités économiques.
d2./d FIN Gestion de portefeuille: activité d'une banque ou d'un agent de change qui gère les valeurs d'un client.
d3./d ECOL Gestion des ressources naturelles: ensemble de dispositions visant à protéger et à améliorer les milieux naturels en vue de leur exploitation rationelle.

⇒GESTION, subst. fém.
A. — Action de gérer les affaires d'autrui et, par extension, ses propres affaires; manière dont on les gère. Gestion d'une fortune, d'un immeuble, d'un patrimoine; gestion de portefeuille; gestion automatisée; bonne, mauvaise, sage, saine gestion; rendre compte de sa gestion. Sa femme restait souvent seule à Véretz et il l'avait chargée de tout le poids de la gestion de la ferme (DELÉCLUZE, Journal, 1825, p. 184). Les Laroque possèdent une fortune territoriale considérable, dont la gestion était confiée dans ces derniers temps à un intendant (FEUILLET, Rom. j. homme pauvre, 1858, p. 65) :
1. Les deux amis occupaient tout le deuxième étage dans l'ancien hôtel. Cette double maison appartenait à M. Pillerault, un octogénaire qui en laissait la gestion à M. et Mme Cibot, ses portiers depuis vingtsix ans.
BALZAC, Cous. Pons, 1847, p. 44.
DR. CIVIL. Gestion d'affaires. ,,Fait pour une personne de s'occuper des intérêts d'un tiers sans en avoir reçu mission`` (CIDA 1973).
P. méton. Durée d'une gestion. Au cours de sa gestion; durant sa gestion. Pendant les huit premières années de sa gestion, le régisseur administra Presles consciencieusement; il s'y intéressa (BALZAC, Début vie, 1842, p. 324).
B. — Spéc. [Dans une administration ou une entreprise] Action de diriger un service ou d'assurer une fonction effective. Gestion commerciale, financière; comité de gestion. Obtenir que les syndicats ouvriers de ces grandes corporations soient associés à l'État dans la gestion et le contrôle des nouveaux services publics (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p. 29). Remplacement de la bureaucratie industrielle par la gestion ouvrière directe (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 284) :
2. Aux États-Unis, la politique de l'A.E.C. [Atomic Energy Commission] a pour objet de confier la gestion de tous ses établissements à des organismes privés : universités (pour les centres de recherche) et sociétés industrielles (pour les centres de production)...
GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 240.
Gestion d'une entreprise. ,,Mode d'administration de l'entreprise suivant des techniques appropriées dites « techniques de gestion » afin de dégager un profit`` (BOUV.-IBAR. 1975) L'associé commanditaire ne peut à aucun degré intervenir dans la gestion de l'entreprise où il a engagé une partie de sa fortune (JAURÈS, Ét. soc., 1901p. 253). Associer, par l'esprit et par le cœur, aussi bien que par les mains, à ce qui est gestion, organisation, perfectionnement des entreprises (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 454).
Gestion du personnel. ,,Organisation de tous les problèmes touchant au personnel (paie, fiscalité, carrières, régimes sociaux, embauches)`` (GING.-LAURET 1973).
C. — COMPTAB., FIN. PUBL. Ensemble des opérations comptables effectuées soit pendant l'année budgétaire, soit pendant la durée de fonction du comptable. Compte de gestion. Anton. exercice. Le ministre inscrivait au budget d'exercice une somme de 441 800 drachmes. Il espérait (budget de gestion) que sur cette somme, l'État serait assez heureux pour percevoir 61 500 drachmes (ABOUT, Grèce, 1854, p. 300).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. dep. 1694. DUPRÉ 1972, p. 1120 souligne que la prononc. [] est négligée. Étymol. et Hist. 1481 dr. (Ordonnances, XVIII, 732 ds BARTZSCH, p. 75). Empr. au lat. class. gestio « action de gérer, gestion, exécution ». Fréq. abs. littér. : 158. Bbg. ARTUR (J.). Gestion, direction ou management. Déf. Lang. fr. 1971, n° 56, p. 9 - DUBUC (R.). Sans ménagement pour management. Meta. 1970, t. 15, pp. 110-112. - GIRAUD (J.). Vingt termes contestés. Vie lang. 1971, p. 495.

gestion [ʒɛstjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1481; lat. gestio, du supin de gerere. → Gérer.
Action de gérer (les affaires d'un autre, et, par ext., ses propres affaires). Administration, direction, gouvernement (vx), management (anglic.), manutention (vx). || Gestion d'un patrimoine, d'une fortune (→ Coffre-fort, cit.). || Gérant responsable de sa gestion. Gérance. || Avoir la gestion des fonds. Maniement. || Méthodes, règles de gestion d'une entreprise. Économie, organisation. || Gestion des intérêts publics, généraux, locaux (→ Autonomie, cit. 2; département, cit. 2). || Associer deux populations à la gestion de leur intérêt commun (→ Particularisme, cit. 2). || Gestion d'une collectivité par elle-même. Autogestion. || Une bonne, une sage, une saine gestion. || Mauvaise gestion. || Gestion par objectifs.La gestion de qqn. || Durant sa gestion, au cours de sa gestion. || Donner quitus à un comptable après apurement de ses comptes de gestion.
1 Gestion, de gerere, porter, exprime une charge, une commission, et a rapport à la manière dont on s'en acquitte ou au compte qu'on en doit rendre.
Lafaye, Dict. des synonymes, Gouvernement…, gestion…, manutention.
2 Cette double maison appartenait à monsieur Pillerault, un octogénaire, qui en laissait la gestion à monsieur et madame Cibot, ses portiers depuis vingt-six ans.
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 561.
3 Le fils du bailli, garçon sans aucune espèce de fortune, succédait à un intendant enrichi par une gestion de trente années (…)
Balzac, les Paysans, Pl., t. VIII, p. 91.
Dr. civ. « Administration du patrimoine ou de certains biens d'une personne physique ou morale par son représentant légal, judiciaire ou conventionnel » (Capitant). || Gestion des biens de la communauté par le mari. || Le mari n'est pas tenu de rendre compte de sa gestion. || Le tuteur est comptable (cit. 2) de la gestion des biens du mineur.
4 Le mandataire répond non seulement du dol, mais encore des fautes qu'il commet dans sa gestion.
Code civil, art. 1992.
Dr. comm. || Gestion d'une société.
5 Pour dégager leur responsabilité, le président et les administrateurs impliqués (d'une société anonyme en faillite ou en liquidation judiciaire) doivent faire la preuve qu'ils ont apporté à la gestion des affaires sociales toute l'activité et la diligence d'un mandataire salarié.
Dalloz, Nouveau répertoire de droit, art. Société, no 1113.
Loc. || Boutique de gestion : entreprise louant ses services à des particuliers désireux de gérer une affaire.
Fin. publ. || Compte de gestion, établi pour l'ensemble des opérations effectuées pendant l'année budgétaire, par opposition au compte d'exercice (cit. 22). Exercice.
6 (…) c'est (la gestion) le procédé classique des comptes de caisses — le procédé des comptes de maison, par exemple — et c'est d'ailleurs la forme normale de comptabilité imposée aux comptables des deniers publics (…) Opposée à la gestion, la notion d'exercice se comprend aisément. Il s'agit maintenant non plus d'élaborer le budget en l'état des recettes et des dépenses matériellement exécutées du premier au dernier jour de l'année budgétaire, mais en l'état « des services faits et des droits acquis pendant l'année financière » — quelle que soit, en principe, la date de leur exécution effective.
L. Trotabas, Précis de science et de législation financière, p. 41.
Législ. milit. Service confié à un gestionnaire.
Spécialt (dr. civ.). || Gestion d'affaires : acte d'une personne (appelée gérant) qui a voulu agir pour le compte d'un tiers (appelé géré), sans avoir reçu mandat de celui-ci. || Gestion publique, privée. Mandat.
7 Lorsque volontairement on gère l'affaire d'autrui, soit que le propriétaire connaisse la gestion, soit qu'il l'ignore, celui qui gère contracte l'engagement tacite de continuer la gestion qu'il a commencée, et de l'achever jusqu'à ce que le propriétaire soit en état d'y pourvoir lui-même; il doit se charger également de toutes les dépendances de cette même affaire. Il se soumet à toutes les obligations qui résulteraient d'un mandat exprès que lui aurait donné le propriétaire.
Code civil, art. 1372.
DÉR. Gestionnaire.
COMP. Autogestion, cogestion, télégestion.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gestión — sustantivo femenino 1. (preferentemente en plural; no contable) Conjunto de acciones dirigidas a conseguir o solucionar una cosa: Tengo que ir al Ayuntamiento a hacer unas gestiones. 2. (no contable) Acción y resultado de administrar o dirigir un …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • gestion — Gestion. s. f. v. Administration. Rendre compte de sa gestion …   Dictionnaire de l'Académie française

  • gestión — (Del lat. gestĭo, ōnis). 1. f. Acción y efecto de gestionar. 2. Acción y efecto de administrar. gestión de negocios. f. Der. Cuasicontrato que se origina por el cuidado de intereses ajenos sin mandato de su dueño …   Diccionario de la lengua española

  • Gestiōn — (v. lat.), 1) Führung, bes. 2) Geschäftsführung, Verwaltung. Gestĭo pro herēde, die Handlungsweise, daß Einer, ohne den Antritt einer Erbschaft zu erklären, doch mit den Erbschaftsgegenständen so verfährt, als wäre er der Besitzer derselben …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Gestĭon — (lat.), Führung, Verrichtung, Verwaltung, namentlich vormundschaftliche Geschäftsführung; gestio pro herede, nach römischem Rechte die stillschweigende Annahme einer Erbschaft, wobei ein zur Erbschaft Berufener, ohne förmlich zu erklären, Erbe… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Gestion — Gestiōn (lat.), Führung, bes. Geschäftsführung. Gestĭo pro herēde, stillschweigende Antretung einer Erbschaft …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Gestion — Gestion, lat. deutsch, Führung, Verrichtung, Verwaltung …   Herders Conversations-Lexikon

  • Gestion — Management Le management ou la gestion est l ensemble des techniques d organisation de ressources qui sont mises en œuvre pour l administration d une entité. C est également l art de diriger des hommes, afin qu ils puissent donner le meilleur d… …   Wikipédia en Français

  • gestión — (Del lat. gestio, onis, acción de llevar a cabo.) ► sustantivo femenino 1 Cualquier acción que se realiza para conseguir una cosa: ■ se levantó temprano porque tenía que hacer varias gestiones en el ayuntamiento. SINÓNIMO trámite 2 Administración …   Enciclopedia Universal

  • GESTION — s. f. Action de gérer, administration. Rendre compte de sa gestion. Le temps de sa gestion. Durant sa gestion. Avoir la gestion des biens d une personne …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)